dark woods
exposition personnelle
du 13/03/2019 au 20/04/2019
arts factory _ bastille

27 rue de charonne 75011 paris _ métro : ledru-rollin & bastille
du lundi au samedi de 12h30 à 19h30 _ infoline : +33(0)6 22 85 35 86
vernissage le mardi 12 mars de 17h à 21h # event facebook #

© antoine bernhart courtesy arts factory


ANTOINE BERNHART /
DARK WOODS

Âmes sensibles s'abstenir ... DARK WOODS signe le retour sur la scène artistique parisienne du sulfureux Antoine Bernhart, dix ans après "L'Enfer des Enfers", ébouriffante exposition programmée en 2009 au feu Musée de l'Érotisme. Né en 1950 à Strasbourg où il vit et travaille toujours aujourd'hui, Antoine Bernhart peint sans relâche le Mal à l'état pur ... avec une jubilation non dissimulée. Meurtres, viols, mutilations en tous genres, zoophilie, coprophagie … son catalogue d’actes de barbarie fait froid dans le dos tant il semble inépuisable.

Membre du groupe néo-surréaliste "Phases" dès 1968, dont il fini par se faire exclure pour cause de pornographie "excessive", Antoine Bernhart va alors évoluer dans les sphères alternatives à l’art institutionnel et intégrer un vaste réseau de dessinateurs issus de la contre-culture. Il va par la suite concevoir de nombreuses illustrations - pochettes de disques, affiches, flyers - pour des groupes de psychobilly comme The Cramps ou The Meteors et publier ses recueils de dessins via les activistes graphiques des éditions Mondo Bizzaro (Bologne), Bongoût (Berlin) et Le Dernier Cri (Marseille).

Plusieurs séjours au Japon vont le familiariser avec la forme théâtrale du mouvement Ero-Guro qui se traduit par des spectacles grand-guignolesques où de jeunes femmes dénudées font mine de s’éventrer devant un parterre haletant. En transposant cette exaltation du sexe grotesque et cruel dans les sombres forêts en bordure du Rhin, terrain de jeux plus ou moins interdits de son enfance, Antoine Bernhart dresse un pont cauchemardesque entre l'underground japonais, le Marquis de Sade et une lecture pour le moins explicite des Frères Grimmm, révélatrice de la face la plus sombre de l’humanité.

Provocantes et fascinantes ses oeuvres ont notamment été présentées, parfois avec quelques remous, au Musée Tomi Ungerer de Strasbourg (2016) et au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Genève (2008 et 2015).

/

À l'occasion de l'exposition, sortie du nouveau livre d'Antoine Bernhart aux éditions Le Dernier Cri !
RADIO SATAN : 68 pages bikro, couverture à rabat avec gaufrage doré sur papier noir
format 15x21 cm, 15 euros, 666 ex !

© antoine bernhart courtesy arts factory

© antoine bernhart courtesy arts factory

© antoine bernhart courtesy arts factory

visuels de haut en bas : 
antoine bernhart - série "dark woods", 2014/2018 - technique mixte sur papier, 50 x 70 cm
antoine bernhart - série "dark woods", 2014/2018 - technique mixte sur papier, 40 x 29 cm 
antoine bernhart - série "dark woods", 2014/2018 - technique mixte sur papier, 53 x 71 cm 


 en partenariat avec   sadobakaxxx verso

> retrouvez les artistes de la galerie sur notre webstore !