[ actuellement hors les murs ] matthias lehmann + angela dalinger à la galerie du bas de la halle saint pierre : vernissage le mardi 9 février 2016 ...
[ actuellement hors les murs ] angela dalinger + matthias lehmann à la galerie du bas de la halle saint pierre : vernissage le mardi 9 février 2016 ...
[ actuellement à la galerie ] le jardin des candidats : une exposition de dominique goblet & kai pfeiffer, programmée jusqu'au 27 février 2016.

évènements



dominique goblet / kai pfeiffer
exposition en duo
du 21/01/2016 au 27/02/2016
arts factory _ bastille

peintures & dessins
exposition hors les murs
du 10/02/2016 au 06/03/2016
halle saint pierre _ paris

cartes à gratter
exposition hors les murs
du 10/02/2016 au 06/03/2016
halle saint pierre _ paris

alea jacta est
exposition hors les murs
du 09/01/2016 au 07/02/2016
halle saint pierre _ paris

galerie du bas de la halle saint pierre
2 rue ronsard 75018 paris _ métro : anvers
du lundi au vendredi de 11h à 18h - samedi de 11h à 19h - dimanche de 12h à 18h
infoline : +33(0)6 22 85 35 86 _ www.hallesaintpierre.org
vernissage le vendredi 8 janvier de 18h à 21h30 / entrée libre  event facebook #

une exposition proposée dans le cadre de HEY! Modern Art & Pop Culture, ACT III 

© laurent impeduglia courtesy arts factory


Après Amandine Urruty et Caroline Sury, la galerie Arts Factory poursuit sa programmation hors les murs dans le cadre de l'exposition HEY! Modern Art & Pop Culture, ACT III avec les dessins au fusain de Laurent Impeduglia. Adepte d’une bad pop painting résolument décomplexée, Laurent Impeduglia (1974) vit et travaille à Liège. Après des débuts remarqués au sein du collectif Mycose, il partage désormais son temps entre l’enseignement à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Liège et la construction d’une oeuvre iconoclaste. Empruntant au Pop Art ses codes éculés avec les habituels détournements de personnages issus de la culture populaire, il multiplie en contrepoint les références à la mort, la religion et la guerre, pour plonger au final le monde merveilleux de l’entertainment dans une ambiance apocalyptique.

Auto qualifié de post-neo-créténisme, le chaos pictural de Laurent Impeduglia semble avoir été orchestré par une armada de gamers mystiques, tout droit sortis des bas-fonds de l’Internet mondial. Bonne nouvelle, ils sont désormais au service d’une critique implacable du matérialisme ambiant et des dérives spéculatives du marché de l’art.

 
© laurent impeduglia courtesy arts factory
 
© laurent impeduglia courtesy arts factory
 
© laurent impeduglia courtesy arts factory

de haut en bas :

laurent impeduglia - "mysterium magnum", 2015 - fusain sur papier - 45 x 60 cm
laurent impeduglia - "alea jacta est", 2015 - fusain sur papier - 32 x 24 cm
laurent impeduglia - "manic miner", 2015 - fusain sur papier - 70 x 100 cm


 en partenariat avec

 

> retrouvez les artistes de la galerie sur notre webstore !

 


tout les évènements

webstore

about